Histoires expatriées : mon endroit préféré est mobile

“Quel est votre endroit préféré?” c’est le thème du mois des Histoires Expatriées, proposé par Sophie qui réside en Islande.

Il ne m’a fallu que quelques minutes pour réfléchir à cette question. En réalité, mon endroit préféré au Manitoba est mobile… Il s’agit de ma voiture. Et pourtant, croyez-le ou non, je ne suis pas du tout un fan de voitures (moi, tant que ça roule et que c’est pas trop moche, ça me va) et n’y connais pas grand-chose en mécanique.

A Winnipeg même, je n’utilise que rarement mon véhicule. Par contre, presque tous les week-ends je pars sur les routes pour me promener quelque part. Faire une randonnée dans un parc, rouler pour voir des lieux inexplorés et peu connus de la province, admirer des paysages et faire de la photo ou visiter un petit musée dans un tout petit village… Les occasions sont nombreuses pour démarrer le moteur et partir à l’aventure.

L’aventure, voilà aussi pourquoi ma voiture est mon lieu préféré. Prendre le volant et sortir de la ville signifie toujours que je vais découvrir de nouvelles choses, de nouveaux lieux. Et on y passe beaucoup de temps dans nos voitures au Canada! La province étant plus grande que la France, me rendre quelque part pour voir un lieu intéressant ou me promener prend souvent au minimum 1h30-2h de route juste pour l’ALLER. Il faut donc aimer conduire et être un minimum équipé pour faire face aux intempéries (un orage violent avec grêle ou une tornade ne sont jamais très loin en été, et en hiver, le neige et le verglas sont toujours là).

Ma voiture signifie aussi voyages à l’étranger. L’Amérique du Nord est le continent des road-trips et il est vrai que, depuis que je suis au Manitoba, je vais toujours aux Etats-Unis en voiture. C’est bien simple, en cinq ans, je me suis rendu chez nos voisins du sud qu’une seule fois sans ma voiture, lorsque j’étais à Victoria et que j’ai pris le bateau pour aller à Seattle.

Au final, quand je regarde le compteur kilométrique de ma voiture affichant 35000km, je réalise que probablement 25 à 30000 de ces kilomètres ont été parcourus en dehors de la ville. Par conséquent, je pense que je peux dire que mon véhicule est, en quelque sorte, ma deuxième maison…

Cet article fait partie du rendez-vous mensuel organisé par L’occhio di Lucie : #HistoiresExpatriées.

Advertisements

9 thoughts on “Histoires expatriées : mon endroit préféré est mobile

Add yours

  1. C’est rigolo parce que pour écrire l’article, j’ai pensé à deux endroits préférés : mon appartement et ma voiture !
    J’utilise aussi énormément la mienne pour aller partout (partout est bien relatif au Koweit) mais c’est clair que la voiture permet une grande grande liberté ! Surtout dans les pays sans réseau de transport en commun.

  2. J’adore la voiture pour cette sensation de liberté, et c’est bien la seule raison ! Je n’en ai pas depuis que je suis expat’ et j’avoue que cette facilité de partir où on veut quand on veut me manque!

    1. J’avoue que je n’avais pas de voiture non plus quand je vivais à Toronto, mais dans les Prairies, tu es vite obligé d’en prendre une… Ça ne me manquait pas auparavant, mais ici c’est impossible de se déplacer sans, tellement les services de transports en commun sont mauvais… Et il n’existe aucun moyen de se déplacer en dehors de la ville sans voiture!! Même le covoiturage n’est pas développé…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: