Ma première ville de la côte ouest américaine: Seattle

Lors de mon voyage à Victoria (voir ici et ), j’en ai profité pour prendre le bateau, traverser un bras de mer et rejoindre les Etats-Unis pour aller visiter Seattle.

En 2h45, le Clipper nous emmène du centre-ville de la capitale britanno-colombienne au centre-ville de Seattle. Cette ville de plus de 600 000 habitants située sur la côte ouest des Etats-Unis est mythique à bien des égards: culture populaire (Starbucks est né à Seattle), musique, informatique (ville de Bill Gates), faits divers (ville d’Amanda Knox, une jeune américaine ayant déferlé la chronique il y a quelques années en Italie après que sa colocataire britannique fut retrouvée morte)…

Par ailleurs, la mentalité de la côte ouest se ressent énormément à Seattle. En gros, on est entouré de gens très à gauche sur l’échiquier politique, progressistes, pour lesquels l’homosexualité et la consommation de drogues fait partie du quotidien (je schématise un peu, mais c’est pour vous donner une idée).

Je suis resté en auberge de jeunesse pour la première fois de ma vie à Seattle.

Cet esprit rebelle, de contestation, j’ai pu le voir dès le lendemain de mon arrivée. Alors que je me promenais dans le centre-ville, je suis tombé sur une manifestation de taille moyenne, mais bien plus grosse que celles que j’ai pu voir globalement dans le Canada anglophone.

En ce qui concerne les attractions touristiques, j’en ai fait principalement deux. Je suis tout d’abord aller me promener au Pike Market, un marché couvert public situé au bord de l’océan. Le marché va fêter ses 110 ans d’existence cet été.

Sur place, on y trouve plein de produits frais, notamment du poisson et des fruits de mer, ainsi que des petits cafés et restaurants. Par ailleurs, pour les fans de café, sachez que le tout premier Starbucks crée au monde se trouve juste en face du marché, dans un tout petit bâtiment à la devanture vieillote, ayant conservé ainsi son aspect d’origine.

Par ailleurs, dans ce marché, il y a une tradition qui se perpétue pour amuser les touristes et qui consiste en… le lancer de poisson! Je vous mets une vidéo ci-dessous pour vous donner un aperçu 😉

 

Après le Pike Market, je suis allé faire un tour dans les souterrains de la ville afin de remonter dans le temps et comprendre l’origine de cette ville. Je vous recommande à ce propos de faire ce tour.

En résumé, la centre économique de la ville a entièrement brûlé en 1889 (25 blocks ont disparu). Ne pouvant rien faire, les habitants sont montés sur une des nombreuses collines qui entouraient la ville à l’époque et ils ont attendu que le feu s’éteigne de lui-même. Seattle ayant été, dès le départ, mal construite (elle était au niveau de la mer et ils avaient des problèmes causés par la marée, notamment des remontées des eaux usées dans les maisons), ils en ont profité pour réparer les erreurs et reconstruire… plus haut. Il en résulte aujourd’hui plein de vestiges d’une ville souterraine qui est, en fait, la “première” Seattle.

Après ça, je suis parti visiter le centre-ville, sans manquer de passer devant le gum wall. Certains vont trouver ça dégoûtant, mais il s’agit d’un mur où sont collés des milliers de chewing-gum. Ça donne quelque chose d’assez particulier…

Ce gum wall est en fait une illustration de ce qui se fait de mieux à Seattle, dans le sens où l’art est absolument partout dans la ville! L’architecture est souvent recherchée, comme c’est le cas pour la bibliothèque, mais il y a aussi des oeuvres disposées de partout dans la ville.

Il y a d’ailleurs un parc entièrement dédié à l’art, l’Olympic Sculpture Park, tout près d’un autre immense parc où se trouve, entre autres, la Space Needle, le centre des sciences, le musée de la musique…

Les policiers de Seattle ont l’air plutôt cool!

Il me restait un quartier à voir cependant: Fremont.

Plusieurs collègues et connaissances me l’avaient mentionné. Je n’étais pas sûr d’y aller parce qu’il était un peu plus loin, mais finalement j’ai tenté. Il m’a fallu environ 1h de marche pour m’y rendre, et on se retrouve un peu dans un autre monde…

On n’est plus dans le centre-ville, mais un peu excentré au nord. Rien que le pont qui permet d’entrer dans le quartier laisse entendre qu’on change de lieu.

Ce quartier m’a un peu fait penser aux secteurs de Kensington et Mission à Calgary: des petits commerces, des gens dans les rues, des bâtiments avec plein de couleurs différentes…

Ils ont beaucoup d’humour au quartier Fremont

Mais ce qui fait surtout la renommée de Fremont, ce sont plusieurs oeuvres d’arts géantes, à commencer… par un énorme troll!

Toutes les oeuvres ont chacune leur histoire et je n’ai malheureusement pas pu toutes les prendre, mais voici un petit aperçu pour finir 😉

Advertisements

One thought on “Ma première ville de la côte ouest américaine: Seattle

Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: