Le vieux barrage de Pinawa… en hiver / The old dam in Pinawa… covered by snow and ice

Je vous ai déjà montré à quoi ressemblait le vieux barrage de Pinawa, et été et à l’automne. Mais je n’y avais jamais été en hiver. C’est finalement chose faite, en bravant des températures inférieures à -40C, mais ça valait le coup!

I’ve already showed you how the old Pinawa Dam looks like in summer and in fall, but never in winter. It’s now fixed, and I endured under -40C temperatures to bring you some pictures of one of the nicest places in Manitoba.

Début janvier, une vague de froid extrême a enveloppé l’Amérique du Nord et Winnipeg n’a pas fait défaut à sa solide réputation de ville la plus froide du continent, avec des températures ressenties en dessous de -40C. Mais moi, le froid, j’aime ça, parce que le soleil accompagne toujours ce genre de températures extrêmes et cela magnifie la nature.

Early January, a polar cold wave went all over North America and Winnipeg was, once again, one of the coldest place on earth (even colder than the North Pole!!) with temperatures reaching below -40C. But I do like the cold because sunshine always goes along with this kind of temperatures.

L’accès au parc provincial du vieux barrage est en réalité fermé aux voitures l’hiver. Il faut donc se garer sur la route de gravier qui passe devant l’entrée du parc et marcher les quelques centaines de mètres qui nous séparent du barrage. Rien de bien sorcier, mais la neige glacée et le froid peuvent vite compliquer la tâche si on est mal équipé.

You can not access the provincial park by car in winter: you have to park on the gravel road at the park’s entrance and walk a few hundreds meters to get to the dam. Nothing difficult, but iced snow and cold can make it tricky if you’re not prepared.

A part un couple qui sortait du parc et quelques motoneigistes qui se sont engouffrés dans la forêt, il n’y avait absolument personne sur le site. Le silence et la solitude régnaient en maître, ce qui est à la fois jouissif et inquiétant: s’il arrive quelque chose, on est absolument tout seul au milieu de nulle part avec un froid extrême qui gèle la peau découverte en une dizaine de minutes.

Besides a couple who was leaving the park and a few snowmobilers who went to the forest, we were absolutely alone. Silence and loneliness prevailed, which made me absolutely joyful and a little bit scared too: if anything happens, there is no one around who can help us, in the middle of nowhere, in a cold weather that can freeze the uncovered human skin within 10 minutes.

Mais les points positifs prennent le dessus et on en profite pour explorer le plus possible le site. La nature est absolument splendide et le site est totalement différent de ce à quoi il ressemble en été ou à l’automne. On ne peut cependant aller de partout car, à certains endroits, l’eau semble avoir monté et de la glace semble s’être formée là où, pendant les autres saisons, on marche sur de la roche. On préfère ne prendre aucun risque.

We took advantage of being alone anyway and explored the site at the fullest. The nature is beautiful and the site looks completely different from what it’s like in summer and fall. We can’t go everywhere though because water level seems to have risen at some places and ice covers the rocks, but it does not look secure. We do not want to take a risk.

 

Alors que le soleil commence à baisser, on se dirige vers le pont suspendu de Pinawa. On ne le traverse pas cependant car, là encore, il semble extrêmement glissant.

Sun is about to set, so we go to the suspension bridge. We do not go on the bridge as it is icy and looks a little dangerous.

On reprend ensuite la route pour aller au barrage de Seven Sisters, que je n’ai encore jamais vu en hiver. On arrive à peine que la lune, elle, apparaît déjà dans le ciel, au-dessus de l’immensité glacée.

We then go to the Seven Sisters dam. I’ve never seen it in winter. By the time we get there, the moon is alreay up in the sky, above the icy landscape.

Là encore, le paysage n’a rien à voir avec ce qu’on peut voir en été ou à l’automne. En fait, le site est méconnaissable et, avec la vapeur s’échappant de la rivière gelée, un côté surréel, voire lugubre, se dégage de l’endroit qui reste, avant tout, un site industriel.

Again, the landscape has no comparison with what you can see in summer or fall. Actually, it’s impossible to recognize the place. Steam evaporating from the frozen river gives the place a sinister atmosphere. It’s still an industrial site, after all.

 

La nuit se rapproche, le froid se fait encore plus piquant. Il est temps de reprendre la route pour Winnipeg. Les vitres de la voiture sont gelées et on ne parvient pas à se débarrasser complètement du givre, mais, assurément, c’était l’une des meilleures façons d’exploiter une journée aussi froide.

Night is coming, cold is harsher, it’s time to head back to Winnipeg. The car’s windows are frosty and we can’t get rid of it but still, it was one of the best ways to spend a such a cold day outside.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: