Pourquoi j’ai quitté la France? / Why did I leave France?

Cette question revient régulièrement au gré de mes nouvelles rencontres: pourquoi as-tu quitté la France?, me demandent mes interlocuteurs qui, pour la plupart, n’y sont jamais allés (ou alors qu’à Paris et Nice… Nice? WTF!!) et idéalisent complètement ce pays.

This question keeps bouncing back each time I meet with a new person: Why did you leave France? Most people who ask have never been to France (or only in Paris and Nice) and glorify the country.

English version below

J’ai quitté la France en octobre 2012. Ce départ fut le résultat d’une longue réflexion commencée plusieurs années auparavant, et encouragé par plusieurs séjours rapprochés à l’étranger. En 2008, je suis allé deux fois au Canada, puis entre 2010 et 2011, je suis allé en Belgique, au Burkina Faso, au Canada une nouvelle fois et en Chine. J’avais donc pas mal la bougeotte déjà.

J’avais envie de vivre une expérience à l’étranger depuis longtemps. Je voulais le faire à l’université, mais je n’avais pas la maturité nécessaire pour mener à bien le projet. Je l’ai un peu regretté et, une fois les études terminées, c’était le moment ou jamais de vivre au moins un an dans une société et une culture étrangère.

Ce qui m’a aussi incité à partir, au final, c’était un ras-le-bol général du pays et un rejet de nombreuses choses, une culture de vie qui ne me convenait pas et dans laquelle je me sentais souvent en décalage avec les autres. C’était notamment vrai dans le rapport au travail, au futur, à la manière dont se comportent les gens en société etc.

Le travail, par exemple. En France, j’ai toujours eu le sentiment qu’il n’était pas du tout valorisé dans la globalité de la société et que, finalement, moins t’en fait, plus t’es fier. Être bon, avoir envie de travailler pour réussir, le goût de l’effort, la réussite professionnelle ne sont, je trouve, jamais récompensés. Cela se traduit par les réflexions des gens qui tentent toujours de rabaisser ceux qui ont envie de réussir, le fait que la réussite est mal vue… Les Français ont, aussi, un rapport à l’argent étrange qui veut que si tu gagnes bien ta vie parce que tu as beaucoup travaillé pour y parvenir, tu n’es pas net: tu es forcément un voleur/escroc/connard. Bonne chance pour ceux qui veulent être entrepeneur parce que cette mentalité détruit une société.

Le pessimisme ambiant aussi est lourd et fatiguant. Les Français sont connus pour râler et ne jamais être satisfaits. C’est plutôt vrai, même s’ils ont quand même de bonnes raisons de râler parfois. Reste que le pessimisme et le défaitisme ambiant s’insinuent de partout dans la société et sape la fierté des gens et, au final, du pays/la société. Cela ne donne pas envie de tenter des choses, rien n’est fait pour encourager les essais et les échecs sont forcément vus comme rédhibitoires et catastrophiques plutôt que comme un fait qui permet d’apprendre et de faire mieux la prochaine fois. Bref, c’est lourd et pesant et on se sent pris dans un carquant qui nous emprisonne. Les jugements, aussi, sont omniprésent: que ce soit sur les vêtements portés, le look, les choix effectués, l’attitude… Le manque de liberté de penser/d’agir/de réfléchir/de tenter/d’échouer est étouffant.

Enfin, je pense que cette société est malade et ne se soigne pas. Cela fait des années que les mêmes problèmes reviennent constamment sans que rien ne semble fait pour les régler. Les politiques sont toujours les mêmes, le racisme prend toujours plus d’ampleur, l’intolérance et l’individualisme règnent en maître, la violence quotidienne et l’insécurité sont toujours là… Bref, rien qui ne me donnent envie de rentrer, même si certains aspects du pays me manquent (et je ne parle pas du classique cliché stupide bouffe/fromage/vin/sécu/vacances).

**************************************************************************************************

I left France in October 2012. I started to think about expatriation several years before, and I had visited several countries in a short period of time. In 2008, I went twice to Canada, then between 2010 and 2011, I went to Belgium, Burkina Faso, Canada once again and China. I already had ants in my pants!

I always wanted to live abroad. I wanted to leave while I was at the university, but I did not have the maturity to do it. I regretted a little so, once my studies were completed, I thought it was now or never to take a chance and live in a foreign culture and society.

I left because I was fed up with the country and this society. I did not like the lifestyle, I felt like there was a gap between myself and the others. It was especially true when it came to work, the future, the way people acted in public etc.

Let’s talk about work, for example. In France, people will like you more if you’re a loser and you work the least. Let’s put it that way: the least you do, prouder you’ll feel and people will think you’re a cool person. Values like working hard, getting success, earning good money are not rewarded and mocked instead. In the daily life, you can feel it by the way people always try to belittle the guys who want to succeed, and success is ashamed. The French also have a weird connection with money: If you earn money and live well because you worked hard, you must be a crook/robber/dick. Good luck if you want to start your own company. I think this mindset eats away a society.

Pessimism is everywhere. French are well known for protesting and going on strike and never be happy. It’s quite true, even if they have very good reasons to take on the streets demonstrate sometimes. Still, pessimism and defeatism slip into all the French society and kill people’s pride and, at the end of the day, the country’s pride. Nothing is done to encourage you to try things and failure is crippling as it is seen as a catastrophe instead of a step you could learn from and do better next time. In addition, people are very judgemental: Do not dare wearing clothes that are out of the norm, for example. In a nutshell, it’s a heavy weight always on your shoulder and you feel imprisoned. You’re suffocating.

Finally, I think this society is sick as hell and do nothing to change what’s wrong. Old issues are always coming back like nothing has been done to resolve them, politicians are still the same, racism is more and more prevalent, intolerance and indivualism are king and queen… I do not even talk about the daily insecurity and violence (when you have people who call police officers and firefighters just to ambush them and send them stones and hurt them or, worse, try to kill them, you know there is a fucking problem). Anyway, with all of this, you can understand why I do not want to go back, even if I miss some aspects of the country (I am not talking here about the stupid cliché food/cheese/wine/holidays).

 

Cet article fait partie du rendez-vous mensuel organisé par L’occhio di Lucie : #HistoiresExpatriés.

 

Advertisements

6 thoughts on “Pourquoi j’ai quitté la France? / Why did I leave France?

Add yours

  1. Totalement vrai, la mentalité en France n’a rien à voir avec les anglo-saxons qui considèrent beaucoup plus les échecs, la prise de risque comme étant une personne persévérante, ambitieuse, bosseuse. En France t’es direct catalogué négativement. On ne laisse pas leur chance à ces personnes en France alors qu’ailleurs si, c’est au mérite.

  2. Je n’ai jamais travaillé en France (sauf jobs étudiants) car je suis partie en Angleterre juste après mes études mais même sans trop connaître le milieu professionnel, j’en étais arrivée à la même conclusion que toi. C’est vrai que dans les pays anglo-saxons, la mentalité des gens est globalement très différente: plus positive etc.

      1. Ah la la ! La Roumanie c’était vraiment différent de l’Angleterre ou de la France, surtout en 2008 ! J’y suis retournée cet été pour la première fois depuis toutes ces années et ça a bien changé. J’ai eu l’impression que globalement les choses ce sont beaucoup améliorées là-bas. Ca mériterait un article dédié car tout ne tiendrait pas dans un commentaire 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: