A la découverte de l’Alberta: Lake Louise (2e partie)

Avant de prendre la route pour Jasper, nous nous sommes arrêtés, le temps d’une journée, à Lake Louise. Vous avez sûrement déjà vu des images de ce lac, il est l’un des plus connus au monde et souvent représenté dans les guides touristiques. Sa popularité vient de sa couleur particulière, que l’on peut voir surtout lorsqu’il y a du soleil.

La couleur turquoise de l'eau ressort surtout au soleil.
La couleur turquoise de l’eau ressort surtout au soleil.

La couleur turquoise du lac provient de sa situation géographique particulière. Juste au-dessus du lac se trouvent plusieurs glaciers qui broient la roche lors de leurs avancées et de leur reculées, au gré des saisons. Il s’écoule ensuite des filets d’eau qui transportent les particules de farine de roche. Par ailleurs, comme c’est un lac d’origine glacière, sa température est toujours à seulement quelques degrés au-dessus de zéro.

Passé à Lake Louise quelques semaines avant le voyage en été, la neige était encore bien présente et le soleil absent.
Passé à Lake Louise quelques semaines avant le voyage en été, la neige était encore bien présente et le soleil absent.
Au-dessus du lac se trouve plusieurs glaciers qui l'alimentent.
Au-dessus du lac se trouve plusieurs glaciers qui l’alimentent.
Sur le bord du lac se trouve l'hôtel Château Fairmont Lake Louise.
Sur le bord du lac se trouve l’hôtel Château Fairmont Lake Louise.

Le Château Fairmont Lake Louise accueille les visiteurs à l’entrée du site. Aujourd’hui espace de luxe, ce n’était, au départ, qu’un lieu construit par le Canadien Pacifique pour héberger les riches touristes qui voyageaient en train. Et avant ça, il n’y avait que quelques cabanes/refuges pour abriter les premiers guides de montagnes chargés de chercher et créer des passages dans les Rocheuses pour rejoindre l’océan Pacifique.

Reste que si vous allez à Lake Louise, allez-y très tôt le matin pour éviter d’avoir trop de touristes (et attendre des heures dans des bouchons pour faire les quelques kilomètres entre le village et le site), et ne restez pas, comme la plupart des gens, devant le lac! Si vous vous éloignez un peu, vous vous retrouverez très vite en-dehors de la foule, et vous pourrez marcher sans cogner quelqu’un tous les 2 mètres.

Quelques randonnées sont en effet possible: la première, très simple, consiste à rejoindre l’autre côté du lac. C’est tout plat, ça va vite. A noter cependant qu’il n’est pas possible de faire le tour du lac, il faudra donc revenir par le même sentier.

L’autre randonnée est plus difficile et prend plus de temps: elle permet de monter au Lac Agnès, situé à 2134 mètres d’altitude. Attention, ça monte et pendant longtemps! Le Lac Louise est à 1731 mètres d’altitude, pour vous donner une idée du dénivelé.

Lorsqu'on monte, on peut entrapercevoir le lac Louise à certains moments, entre les sapins.
Lorsqu’on monte, on peut entrapercevoir le lac Louise à certains moments, entre les sapins.

Au cours de la montée, cependant, il est possible de faire un premier arrêt à un autre lac: Mirror Lake.

Après quelques efforts supplémentaires, on arrive enfin à Lake Agnes où se trouve un salon de thé pour se ressourcer 😉

P1090126 copie

20160718_112357 copie

A partir de là, d’autres randonnées plus longues sont possible, certaines pouvant s’étaler sur plusieurs jours. Certaines démarrent cependant sur l’autre rive du lac Louise.

Sachez enfin que deux autres choses valent le coup d’oeil quand vous êtes dans le secteur de Lake Louise: le lac Morraine, et la station de ski de Lake Louise. Les deux ne sont situés qu’à quelques minutes en voiture du site de Lake Louise.

Pour finir, en repartant, nous avons vu un grizzly tout près du centre du village de Lake Louise. Les patrouilleurs étaient sur place pour mettre en garde tous les touristes (dont nous-mêmes) qui s’arrêtaient pour prendre des photos. L’ours était calme et ne semblait pas du tout intéressé par les humains, mais restez tout de même prudent en tout temps 😉

C'est beau un nounours, mais c'est dangereux...
C’est beau un nounours, mais c’est dangereux…
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: