L’histoire en peintures à Boissevain / Boissevain’s painted history

A l’automne dernier, j’ai profité d’un weekend de trois jours pour faire un petit voyage dans le sud-ouest du Manitoba. Je ne savais pas trop où j’allais aller, mon but était seulement de parvenir à définir la zone où se trouvent les puits de pétrole au Manitoba. Ce que j’ai vu sur la route fera l’objet d’un prochain article.

The past fall, I took advantage of a three-day weekend to go to visit Southwestern Manitoba. I didn’t know where I would crash, my main objective was to see oil wells.

Je n’avais réservé aucun hôtel, ni défini de lieu où je voulais dormir. J’ai fini par passer la nuit à Boissevain, une petite ville à 3h de route de Winnipeg. Il m’a fallu bien plus de temps pour y arriver cependant, car j’ai pris mon temps et me suis arrêté à plusieurs endroits sur la route pour faire des photos.

I ended up in Boissevain, a small town near the US border. We usually budget approximately 3 hrs drive to get there from Winnipeg, but it took me longer because I made stops along the road.

Boissevain est une petite ville qui m’a assez plu. Si, comme beaucoup de villes au Manitoba uniquement traversées par une grande route, elle semble ne pas avoir de centre-ville, il se trouve qu’elle a tout de même une âme. Je me suis arrêté dans un hôtel au hasard, et eu la surprise d’y rencontrer un Québécois. Perdu à Boissevain, il est l’un des gérants du bar-hôtel.

I really liked the town. At first sight, Boissevain doesn’t seem to have a downtown, but there surely is an atmosphere. I selected a hotel at random, and by chance the manager was a Quebecois, lost in the middle of nowhere in Manitoba!

L'église à côté de mon hôtel aurait de quoi me donner envie d'aller à la messe / This church was just beside my hotel. I could go to the mass just to be allowed to go inside this beautiful building.

L’église à côté de mon hôtel aurait de quoi me donner envie d’aller à la messe / This church was just beside my hotel. I could go to the mass just to be allowed to go inside this beautiful building.

Lors de la soirée au bar de l’hôtel, j’ai eu l’occasion de discuter avec un groupe de trentenaires, en couple, habitués du lieu. Il est évident qu’on ne vit pas dans le même monde, dans la même réalité, mais j’ai pu apprendre qu’ils travaillaient tous principalement dans le pétrole (chauffeur de camions etc.) et qu’il y avait des jobs pour moi si je voulais. Être payé 60$ de l’heure pour conduire un camion dans un rayon de quelques dizaines de km, c’est évidemment tentant, et j’aurais même pu commencer à travailler dès le lendemain, selon les dires d’un des gars rencontrés ce soir-là.

I talked with several couples during the night. Obviously, we don’t live in the same reality, but I learned a lot about their country style life that night. They mainly work in the oil industry (trucker etc.), and they told me there were jobs for me. Being paid $60/h to drive a truck around the town is very tempting, and I could have started a new job the next day, according to them.

Mais au-delà de ça, Boissevain est une petite ville mignonne, avec une rue bordée de magasins aux couleurs différentes donnant une impression de centre-ville.

In a nutshell, Boissevain is a very interesting town. The main street is surrounded by shops painted in blue, yellow, green… It felt like there was a downtown.

Boissevain est aussi une ville assez touristique: musées, golfes, chasse, ornithologie, parcs, Turtle Mountain Provincial Park… Il y a de quoi faire, et je vous invite à jeter un coup d’oeil au site web de la ville.

Also, there are a lot of tourist attractions: museums, golfing, hunting, bird watching, Turtle Mountain Provincial Park… Take a look at their website to know more.

La Turtle Statue est un immanquable de Boissevain / The Turtle Statue is a must-see

La Turtle Statue est un immanquable de Boissevain / The Turtle Statue is a must-see

Mais pour un photographe comme moi, qui aime être en extérieur, Boissevain est une petite pépite. La ville compte en effet pas moins de 20 peintures murales, réparties partout. J’ai donc fait une sorte de chasse au trésor afin de photographier ces oeuvres d’art. J’ai beaucoup marché et bien cherché, mais je ne suis pas parvenu à toutes les trouver. Un autre voyage à Boissevain sera donc à prévoir… 😉

Nonetheless, I’m a photographer. Thus, the main attraction I was interested in is the wonderful outdoor art gallery. No less than 20 painted murals narrate the story of the community’s history in living colour. I looked for all of them, but I couldn’t find them all. Another trip to Boissevain seems to be a mandatory… 😉

Advertisements
Comments
One Response to “L’histoire en peintures à Boissevain / Boissevain’s painted history”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] mon arrêt à Boissevain, j’ai repris la route en direction de Deloraine, toujours à la recherche des […]



Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: