Les différents types d’amis d’un expatrié

J’en parlais lors de mon précédent article, il n’est pas toujours évident de gérer les relations amicales à distance. Je suis tombé opportunément sur un post détaillant, en dix petits points, une sorte de typologie des amis d’un expatrié:

1/ celui qui comprend, qui est aussi entre deux voyages tout le temps.

2/ et son opposé, celui qui ne comprend pas. Tu n’es pas sur Skype un dimanche à 8 heures pile ? Comment oses-tu ? Tu n’as pas répondu à son email envoyé à 4 heures du matin avec le décalage horaire ?

3/ celui qui vit un peu par procuration et qui rêve de faire comme toi. Tu es contente de les inspirer à voyager, flattée d’être un modèle, mais tu attends impatiemment qu’ils partent aussi pour découvrir tout ça eux-mêmes.

4/ celui qui n’en démord pas, tu n’aurais jamais dû partir, la France (Belgique, Suisse) vaut bien mieux. En général, tu ne restes pas ami avec cette personne très longtemps.

5/ celui qui te rend visite  à chaque fois ou presque (milieu de nulle part excepté) et tu lui en seras reconnaissante pour toujours.

6/ celui à qui tu ne parles jamais quand tu es loin mais quand vous vous revoyez tout se passe à merveille et vous rattrapez longuement tout ce qui s’est passé .

7/ celui qui suit ta vie à la minute près et toute ton activité sur les réseaux sociaux, ce qui entrave toute tentative de récit : “je suis allée à… je sais je l’ai lu sur Facebook”.

8/ celui qui donne tes coordonnées à sa cousine / sa voisine / son ami d’ami parce qu’ils ont besoin de conseils et tu pourras les aider.

9/ celui avec qui l’éloignement devient trop fort et vos vies trop éloignées.

10/ et tous ceux qui arrivent dans ta nouvelle vie, à chaque fois ! Ils mériteraient une liste aussi…

Et vous, quel type d’ami êtes-vous? 😀 Voyez-vous d’autres “types d’amis” possibles?

(Retrouvez l’article d’origine ici!)

Advertisements
Comments
5 Responses to “Les différents types d’amis d’un expatrié”
  1. Pablo. says:

    C’est drôle lire tout ce que tu viens de dire… vraiment, depuis mon séjour en France, je me suis rendu compte que beaucoup de ceux que j’appellais “mes amis” ne l’étaient pas… ou quand même non comme je le croyais!

    Quand tu deviens un expatrié, tu apprends voir la vie d’une autre manière. En fait, tu reconnais que c’est tu que a décidé de partir, mais aussi, tu sais qu’il y a quelques un qui ne se sont jamais eloignés.

    De ma part, j’a appris que j’ai de vrais amis qui sont resté au CR et qui gardent cet esprit d’amitié et de préocupation pour moi, mème si on ne se voit pas tous les mois. Et il y a d’autres qui retournent et qui te parlent comme si rien s’était passé, 3 ans ou plus de ne pas avoir rien de contact.

    Bref, je suis tout à fait d’ac avec ton article. Et bien sùr que les nouveaux amis que tu fais en tant qu’expatrié devient aussi des amis pour toute la vie, toujours qu’on garde ce contact malgré la distance.

    • J’étais quasi persuadé que ce billet te ferait réagir Pablo! Et je m’en souviens que tu m’avais déjà dit des choses similaires lorsque je suis allé te voir au CR pour tes 30 ans. Et crois-moi, mon ami, tu peux compter sur moi, malgré la distance. Je vais retourner au CR 😉

  2. Kenza says:

    Thibault, j’aurais bien aimé que tu me demandes avant de reprendre mon article… la prochaine fois j’espère.

    • Sincèrement désolé Kenza! J’avoue qu’en indiquant dès le départ du texte que cet article n’était pas de moi, puis en mettant le lien renvoyant vers ton blog (et donc réorientant le trafic), cela suffirait… :/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: