Un retour mouvementé / An eventful return

Cet article est le 5è d’une série sur mon séjour d’une semaine au Costa Rica.

This article is the fifth in a series on my one-week trip in Costa Rica.

Notre voyage à Mal Pais a finalement touché à sa fin. Il était temps de rentrer. Changement de chauffeur (c’est moi qui ait pris le volant, et je me suis éclaté sur les pistes! Mouahaha), et changement d’itinéraire: cette fois-ci, pas question de perdre du temps à faire le tour de la péninsule et de se taper autant de pistes qu’à l’aller —> on prend le ferry. Bien mal nous en a pris d’avoir eu cette idée lumineuse…

Our trip to Mal Pais has finally come to an end. It was time to leave. Change driver (I took the wheel, and It was so great to drive on tracks! Mouahaha), and rerouting: this time, there is no way of wasting time to go around the peninsula and driving as many tracks as the go —> we take the ferry. It was a bad idea…

Pour reposer Pablo, je prends le volant. Avec grand plaisir!

Pour reposer Pablo, je prends le volant. Avec grand plaisir! / To replace Pablo, I drive. With great pleasure!

Pour sortir de Mal Pais, on a eu une bonne dizaine de kilomètres de pistes. Les derniers pour tout mon séjour au Costa Rica.

Pour sortir de Mal Pais, on a eu une bonne dizaine de kilomètres de piste. Les derniers pour tout mon séjour au Costa Rica / To leave Mal Pais, we had a ten or so kilometers of trail. The last for my stay in Costa Rica

Le début du voyage se déroule superbement bien. Pas d’accident, pas de bouchon, on avance vite malgré quelques véhicules difficiles à dépasser à certains endroits. On traverse les villages sans encombre… Bref, dans quelques heures on est à la maison, se dit-on.

The beginning of the journey is superbly. No accidents, no traffic, we move quickly despite some difficulties to overcome cars in few areas. We pass through the villages without obstacles… Anyway, we think that in a few hours we are at the house.

Les villages de campagne au Costa Rica se constituent souvent d'une route (ou d'une piste) avec les services alignés les uns à la suite des autres sur quelques mètres.

Les villages de campagne au Costa Rica se constituent souvent d’une route (ou d’une piste) avec les services alignés les uns à la suite des autres sur quelques mètres / Rural villages in Costa Rica are often a road (or track) with the services lined up one after the other on few meters

L’océan se rapproche, le ferry aussi. Soudain, au détour d’un virage, une file de véhicules nous bloque. On est plus qu’à 1 ou 2km de l’embarcadère.

The ocean gets closer, the ferry too. Suddenly, at a bend, a line of cars blocking us. We are just at 1 or 2 km from the pier.

Impossible de voir la fin de la queue, nous sommes en pleine montagne sur une route étroite et tortueuse.

Impossible de voir la fin de la queue, nous sommes en pleine montagne sur une route étroite et tortueuse / We can not see the end of the line, we are in the mountains on a narrow and winding road

Assez rapidement, ça avance. Pour quelques mètres seulement… On comprend assez vite que c’est la queue pour prendre le ferry. Nous souhaitions prendre celui de 11h, on est à l’heure pour ce dernier, mais on ne l’aura pas. Comme aucun ferry ne circule entre 11h et 14h, on espère monter dans le premier qui part l’après-midi. Néanmoins, le temps passe… Et on est toujours bloqué. On a coupé le moteur depuis belle lurette, Véronique, elle, ne tient pas en place et fait des allers-retours pour essayer de voir où la file s’arrête.

Soon enough cars move. For a few meters … We understand quickly that this is the line for the ferry. We wanted to take the ferry at 11am, we are on time for it, but we will not get it. As no ferry runs between 11am and 2pm, we hope to get that one. However, time passes… And we’re still stuck. We shut down the engine for a long time. Véronique can’t still sit and do back and forth trying to see where the line stops.

Au total, entre 200 et 300 véhicules sont collés les uns aux autres.

Au total, entre 200 et 300 véhicules sont collés les uns aux autres / In total, between 200 and 300 vehicles are glued to each other

De loin, le ferry a l'air ridiculement petit. Ça ne fait qu'augmenter le stress et l'agacement de Véronique qui estime qu'on peut y mettre "25 à 50 véhicules".

De loin, le ferry a l’air ridiculement petit. Ça ne fait qu’augmenter le stress et l’agacement de Véronique qui estime qu’on peut y mettre “25 à 50 voitures” / By far, the ferry looks ridiculously small. It only increases the stress and annoyance of Véronique who believes we can put only “from 25 to 50 cars”

Les gens sortent des voitures, transformées en four à cause de la chaleur et du soleil qui tape directement dessus, et se mettent à l’aise dans les quelques coins d’ombre. En discutant, on apprend que certaines personnes sont arrivées à 5h du matin pour avoir un ferry! C’est juste complètement fou! Pablo lui même peste contre son pays, affirmant que certains aspects du Costa Rica l’irritent toujours au plus haut point et que son pays fait partie du “tiers-monde”. Bref, la France lui manque.

People come out of their car, turned into oven due to the heat and the sun beating directly on them, and begin to ease in some dark corners. Discussing, we learn that some people arrived at 5am to get a ferry! It’s crazy! Pablo curse against his own country, saying that some aspects of Costa Rica still irritating at the highest point and that his country is part of the “third world”. Anyway, he misses France.

Finalement, après six heures d’attente, c’est la délivrance! Nous avons nos tickets pour le ferry de 17h! La traversée dure environ une heure.

Finally, after waiting six hours, it is the issue! We have our tickets for the ferry at 5pm! The crossing takes about an hour.

Le ferry pouvait contenir bien plus que "25 à 50" véhicules, comme l'estimait Véronique. Entre la cale et le pont, le bateau transporte facilement une centaine de voitures à chaque traversée.

Le ferry pouvait contenir bien plus que “25 à 50” véhicules, comme l’estimait Véronique. Entre la cale et le pont, le bateau transporte facilement une centaine de voitures à chaque traversée / The ferry could get more than  “25 to 50” vehicles, as estimated by Véronique. With the hold and the deck, the boat easily carried a hundred cars.

Même si on abandonne les palmiers et les plages, on est tout de même content d'avoir pu obtenir un ferry.

Même si on abandonne les palmiers et les plages, on est tout de même content d’avoir pu obtenir un ferry / Even if we leave palm trees and beaches, we are glad to be onboard

On a passé notre journée à attendre, mais au final on a pu admirer nos derniers couchers de soleil depuis le ferry!

On a passé notre journée à attendre, mais au final on a pu admirer nos derniers couchers de soleil depuis le ferry! / We spent our day to wait, but in the end we watched our last sunsets from the ferry!

Un dernier, pour la route...

Un dernier, pour la route… / One last…

Débarqués de l’autre côté, on pense notre calvaire terminé. En 1h, on devrait être à Alajuela. Mais, rappelez-vous, dans un précédent article je vous ai dit que le Costa Rica a des infrastructures routières insuffisantes. Eh bien on l’a encore vu. Ce n’est pas 1h qu’il nous a fallu pour rejoindre la maison de Pablo, mais 2h30! Un terrible accident (on a appris le lendemain dans le journal qu’il y avait eu des morts), survenu plus de 2h avant notre passage et toujours pas évacué lorsque nous l’avons dépassé, soit près de 4h après qu’il ait eu lieu, a créé un énorme bouchon. Évidemment, les autres itinéraires ont aussi été surchargés. Bref, il n’était possible de passer nulle part pour éviter les embouteillages.

Landed on the other side, we think our ordeal ended. In 1 hour, we should be in Alajuela. But, remember, in a previous article I told you that Costa Rica has insufficient road infrastructure. Well, we have seen yet. It’s not 1h it took us to reach Pablo’s house, but 2h30! A terrible accident (we learned the next day in the newspaper there were deaths) occurred more than 2 hours before our visit and still not evacuated when we passed, almost 4 hours after he had occurred, created a huge traffic jam. Of course, other routes have also been overloaded. Anyway, it was impossible to avoid traffic jams.

Au final, nous sommes arrivés chez Pablo vers 20h30-21h, soit près de 11h après avoir commencé notre voyage. Ça reste un grand moment de mon séjour au Costa Rica, et ce long trajet ne m’a pas dérangé plus que ça: encore une fois, ça m’a permis de voir du pays et de comprendre comment les gens fonctionnent et comment la vie s’organise dans ce pays d’Amérique centrale. Néanmoins, il y a une morale à retenir de ce voyage: ne jamais se fier aux temps de trajets estimés au Costa Rica, même par les locaux!

Finally, we arrived at around 8.30pm-9pm, nearly 11h after starting our journey. It is a great moment of my stay in Costa Rica, and the long journey did not bother me a lot: Once again, it allowed me to see the country and understand how people work and how life is organized in this Central American country. However, there is a moral to be learned from this trip: never rely on estimated travel times in Costa Rica, even by local people!

Advertisements
Comments
One Response to “Un retour mouvementé / An eventful return”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] notre retour à Alajuela, nous sommes plutôt restés dans les alentours de la capitale San José. De nombreux lieux […]



Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: