Un rêve, une envie, un projet de vie

Cela fait maintenant un an tout juste que j’ai été diplômé d’une école de journalisme française. Un an que j’ai quitté la vie étudiante, une ville et une région dont j’étais tombé amoureux, pour mordre à pleine dent la vie d’actif tant attendue.

Mon diplôme à peine en poche, je savais déjà ce que je voulais faire: travailler un maximum pour ma première année afin d’acquérir le plus d’expérience possible et mettre le plus d’argent possible de côté. Pourquoi donc économiser alors que j’aurais pu profiter de mes premiers salaires en me faisant plaisir et en achetant tout ce dont je pouvais avoir envie? Parce que j’avais un projet.

Ce projet est un peu fou. C’est une aventure. Ou plutôt, une nouvelle aventure puisque, en un an, je considère avoir vécu pas moins de cinq aventures dans les différentes villes de France où j’ai travaillé.

Ce projet est un véritable “projet de vie”. Depuis plusieurs années, je veux vivre à l’étranger. Découvrir une autre manière de vivre, d’aborder le quotidien, de travailler, de consommer, de m’amuser. Cependant, je ne veux pas que cette expérience se limite à un simple voyage. Je veux partager la vie des gens sur place pour une durée bien plus longue. Le pays où j’ai décidé d’aller, c’est le Canada. Pour que le dépaysement soit plus important encore, je m’installerai en Ontario, à Toronto. Je veux à tout prix éviter le Québec.

Bon, disons le franchement, il faut quand même être taré pour partir comme ça. Ma vie en France n’est pas désagréable et, clairement, je vis même plutôt bien. J’ai peu de frais, mes employeurs ont toujours été contents de mon travail et j’aurais eu probablement l’occasion dès l’automne prochain de retravailler avec certains. Néanmoins, le Canada ne m’est pas totalement inconnu puisque j’ai déjà effectué 4 séjours là-bas. Reste que je suis peut-être inconscient, mais cette inconscience me permet de tenter de vivre mon rêve à fond. J’ai travaillé dur pour cela toute l’année et j’ai fait des sacrifices tant sur le plan matériel que sur le plan affectif. Mais maintenant, l’heure de vérité approche!

PVT (permis vacances travail) en poche, je vais vivre une expérience qui pourra aller jusqu’à un an. Il est clair que j’ai bien l’intention de la mener à son terme, voire d’aller même au-delà, mais ce sera une autre histoire. En attendant, amis, famille, anciens collègues ou autre, je vous souhaite la bienvenue sur ce blog où je vous raconterai mon aventure canadienne. Enjoy!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: