Décollage le 3 octobre!

Et voilà! L’ultime étape a été franchie!

Malgré mes explications, qui n’ont pas changé depuis le début, selon lesquelles je n’étais pas décidé à partir avant l’automne 2012, de nombreuses connaissances pensaient que je ne partirai finalement pas. L’achat des billets d’avion m’engage cette fois-ci pour de bon!

J’avais commencé à regarder les prix ces dernières semaines. Cette année, ils sont plutôt élevés. Jugez plutôt: en 2008 (2 voyages A/R à Toronto en 4 mois), j’avais payé mes billets aller-retour Lyon-Toronto moins de 500€. En 2011, mon aller-retour d’un mois à Montréal m’avait coûté dans les 530€ il me semble (en tout cas, en-dessous de 550€, c’est sûr).

Cette année, pour un aller-retour Lyon-Toronto avec un départ en octobre et un retour en avril (mois creux, donc moins cher), j’en ai eu pour 702€ tout frais compris (commission du site internet, commission pour “frais de traitement” dûs à la carte bancaire etc.).

Concrètement, et c’est là qu’on se dit que tout ne tourne pas rond dans notre monde, un A/R coûte moins cher qu’un simple aller. Là, les prix s’affolaient et atteignaient, au bas mot, 1400€ minimum. Du coup, j’ai pris un aller-retour alors que je n’ai aucune intention d’utiliser le retour.

Reste que, au départ, le billet d’avion était affiché à 662€. Comment en arrive-t-on alors à un billet à 702€, soit 40€ de plus? Ca, c’est parce que les sites d’achats de billets d’avions sur Internet sont des gros farceurs et c’était sans compter sur leur humour tordant et décalé…

Ils commencent d’ailleurs très fort! A peine la première étape franchie (celle où jai cliqué sur le vol que je souhaitais), le site indique que la compagnie a, comme par magie, signalé une hausse subite du coût du billet de 7,50€ entre la page précédente et la page qui s’affichait. Mouais… Aller, 7,50€ sur un billet à 662, c’est pas la mort non plus. Il reste quand même encore près de 30€ à trouver. C’est bien simple: ajoutez 10€ de frais d’émission (WTF frais d’émission sur un billet électronique??), 12€ de commissions prise par le site (mais comme ce sont des petits cachotiers, vous le savez juste au moment de payer) et 10€ pour “frais de traitement” parce que vous n’utilisez pas une simple “carte bleue”. Et encore, ces derniers varient selon les cartes, pour certaines ça monte jusqu’à une vingtaine d’euros!

Et vous savez ce qui est le plus drôle dans tout ça? C’est que vous recevez un mail de confirmation de réservation, mais celui-ci ne garantie pas votre achat. En clair, le site et la compagnie doivent vérifier que vous disposez de la somme sur votre compte avant de valider votre place. Cette somme, dans certains cas et selon votre carte, sera débitée deux fois avant de vous être restituée sous 15 jours à un mois! A priori, ce sera mon cas… Enfin, avant de valider, il faut faire attention à toutes les assurances cochées si gentillement par le site “pour notre confort”. Les décocher peut faire gagner une bonne cinquantaine d’euros.

Bref, il n’empêche que prendre son billet d’avion par Internet reste la solution la moins coûteuse. Il y a des inconvénients, mais avec un peu d’attention on évite pas mal de traquenards 😉

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: